Skip to content
Chargement Évènements

Masterclass Costa-Gavras

05.09 Galeries 16:30
. . . . / ST :

Disgracié par les positions antiroyalistes défendues par son père, Costa-Gavras fuit la Grèce à 19 ans et se réfugie à Paris. Admis à l’Institut des hautes études cinématographiques, il entame sa carrière comme assistant d’Henri Verneuil, de Jacques Demy et de René Clément. Un départ remarquable aux côtés des plus grands du Septième Art français, qui lui vaudra de rencontrer Simone Signoret et Yves Montand, avec qui il deviendra très ami. Z, son premier opus majeur après Compartiment tueurs, retrace l’histoire du meurtre du leader de la gauche hellénique organisé par la police. Un succès mondial, qui sera couronné par le Prix du jury au Festival de Cannes en 1969 et par l’Oscar du meilleur film étranger en 1970. Fort de cette critique dithyrambique, le metteur en scène enchaîne les films politiquement engagés. L’Aveu bouleverse les pensées manichéennes de l’époque et Missing remporte la Palme d’or en 1982. S’il excelle dans le genre, Costa-Gavras (qui est aussi président de la Cinémathèque française) prouve également toute l’étendue de son talent en approchant le drame sentimental et la « social fiction » avec la même subtilité.

 

La masterclass Costa-Gavras aura lieu après la projection du film Betrayed. Une opportunité unique de lui poser toutes vos questions !

Accessible gratuitement sur réservation

STARRING

Costa-Gavras

Costa-Gavras est né à Loutra-Iraias en Grèce le 13 février 1933. À l’âge de 22 ans, il quitte la Grèce pour venir étudier à Paris en tant que migrant économique. Il intègre l’université de la Sorbonne avant d’être admis à l’Institut des Hautes Etudes Cinématographiques (IDHEC). Son diplôme en poche, il travailla en tant qu’assistant réalisateur auprès de grands réalisateurs tels que René Clair, René Clément, Henri Verneuil, Jacques Demy, Marcel Ophüls, Jean Giono et Jean Becker. En 1965, il réalise son premier long-métrage, Compartiment Tueurs. Ses films suivants remporteront un vif succès : Z fût ainsi couronné de deux Oscars en 1969, deux pris au Festival de Cannes et des douzaines d’autres. À travers ses films politiques, Costa-Gavras s’est attaqué aux questions brûlantes de l’époque en travaillant entre la France et les États-Unis. Il a réalisé 20 films, dont Un homme de trop, Section Spéciale, Porté disparu (Palme d’or et Prix d’interprétation masculine pour Jack Lemmon au Festival de Cannes 1982), Hanna K, La main droite du diable, l’Aveu, État de Siège, Clair de femme, Conseil de famille, La petite apocalypse, Mad City, Music Box, Amen., Le Couperet, Eden à l’Ouest, Le Capital… Costa-Gavras est marié à Michèle Ray depuis 1968. Ils ont eu ensemble trois enfants : Alexandre, Julie et Romain. Alexandre est producteur, Julie et Romain sont réalisateurs. En 2018, Costa-Gavras publie son autobiographie « Va où il est impossible d’aller ». Depuis 2007, il est Président de la Cinémathèque Française.

FILMOGRAPHY

1965 : COMPARTIMENT TUEURS

1967 : UN HOMME DE TROP

1969 : Z

1971 : L’AVEU

1973 : ÉTAT DE SIEGE

1975 : SECTION SPECIALE

1979 : CLAIR DE FEMME

1981 : MISSING

1983 : HANNA K

1985 : CONSEIL DE FAMILLE

1987 : BETRAYED

1989 : MUSIC BOX

1992 : LA PETITE APOCALYPSE

1994 : A PROPOS DE NICE, LA SUITE

1995 : LUMIERE ET COMPAGNIE

1997 : MAD CITY

2001 : AMEN

2004 : LE COUPERET

2008 : EDEN A L’OUEST

2012 : LE CAPITAL

2019 : ADULTS IN THE ROOM

Scroll To Top